Côte d’Ivoire: le gouvernement se donne dix ans supplémentaires pour immatriculer les terres et délivrer des titres fonciers


©

En Côte d’Ivoire, au mois d’août dernier, l’Assemblée nationale a donné dix années supplémentaires aux propriétaires de terres - par le « droit coutumier » - d’acquérir un droit de propriété ferme de leurs parcelles. Ce droit avait été donné en 1998 – par la nouvelle loi sur le foncier rural - mais très peu de propriétaires avaient fait les démarches nécessaires. Au micro de RFI, le ministre ivoirien de l’Agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly, explique cette loi.  

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.