Bénin: ouverture à Ouidah du premier musée d'art contemporain africain

La villa Ajavon, de style afro-brésilien, accueille les collections du nouveau musée.
© DR

Rapprocher les Africains de l’art, c’est à Oudiah, l’une des villes les plus pauvres du Bénin que la Fondation Zinsou ouvre le premier musée d’art contemporain africain. La villa Ajavon, qui abrite le musée, ouvre ses portes ce dimanche 10 novembre avec l’exposition « Chefs d’œuvres de la collection » consacrée à 13 grands artistes du continent africain.

Avec notre envoyé spécial à Cotonou, José Marinho

«Vous êtes un fan des Guggenheim, de New York, Venise, Bilbao !... Alors vous allez adorer le premier musée d’art contemporain africain à Ouidah, au Bénin !..

«Au Bénin ?...»

Teintée d’humour, avec un brin de provocation, cette publicité évoque la naissance du premier musée d’art contemporain africain.

A l’origine de ce projet, la Fondation Zinsou qui a fait appel à l’esprit décalé du comédien français Edouard Baer. Et c’est par une comparaison osée que l'artiste annonce l’ouverture d’un lieu d’art unique en Afrique.

Contrairement au musée du Caire et de Dakar consacrés à l’histoire, celui de Ouidah se tourne réslument vers la création artistique de notre époque, symbole d’une Afrique moderne. Il espère éclairer Ouidah, une ville précaire, bastion de la culture vaudou et point d’embarquement des esclaves vers les Amériques.

Entièrement rénovée, la villa Ajavon, un bâtiment afro-brésilien de 1922, abrite ce musée. Il ouvre ses portes avec une exposition des œuvres de Frédéric Bruly-Bouabré, Romuald Hazoumé, Chéri Samba ou Samuel Fosso, des artistes africains, connus à travers le monde, sauf en Afrique.

Le musée est aussi au menu du reportage Culture (diff 04h16, 05h36, 08h49 et 13h26 TU).