RCA: un haut magistrat assassiné à Bangui

Des militaires du contingent tchadien de la Fomac en patrouille dans les rues de Bangui pour désarmer les ex-rebelles de la Seleka.
© L.Correau/RFI

L'assassinat d'un haut magistrat centrafricain, «froidement abattu» par d'anciens rebelles de la coalition Seleka, a provoqué à Bangui des heurts, le dimanche 17 novembre 2013. Les habitants des quartiers du centre de Bangui ont en effet érigé des barricades sur la voie et brûlé des pneus pour manifester leur mécontentement. Peu de temps après, des tirs des éléments de l'ex-Seleka ont été entendus provoquant la débandade et la peur dans ces quartiers.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.