Niger: sécurité maximum pour le Festival international de la mode africaine

La 9e édition du FIMA s'ouvre ce mercredi 20 novembre 2013 à Niamey, Niger.
© © Leïla Beratto

Le Niger revêt ses plus beaux atours pour la 9e édition du Festival international de la mode africaine, le FIMA qui s’ouvre ce mercredi 20 novembre 2013 à Niamey. Pendant six jours, la ville va vibrer au rythme de la musique et de la mode. Un festival qui se déroule tout de même sous haute surveillance sécuritaire.

C’est le centre de loisirs de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCAO) de Niamey qui accueille cette année la 9e édition du Festival international de la mode africaine, le FIMA. Prévu pour se tenir sur la rive droite du fleuve Niger, dans un endroit féérique, appelé la Pilule, à une dizaine de kilomètres de Niamey, le FIMA a été délocalisé pour des raisons de sécurité.

Les évènements dans le nord du Mali ne sont pas étrangers à cette prise de décision des organisateurs. Selon plusieurs sources proches du dossier, des risques élevés pèsent sur la ville de Niamey et c’est pour sécuriser l’ensemble des festivaliers que pour la première fois, le défilé de mode aura lieu entre les quatre murs d’un centre de loisirs, loin des dunes de sable du Ténéré et des rives du fleuve Niger.

Pendant six jours, les 800 festivaliers, créateurs de mode et mannequins, venus de plusieurs pays africains, d’Europe et des Etats-Unis rivaliseront. Cette édition 2013 a d’ailleurs pour thème « La créativité au service de la paix » avec comme icône Nelson Mandela, personnage emblématique de la paix africaine.

Ce mercredi après-midi, une grande marché dédiée pour la paix doit traverser Niamey. Ensuite, le festival sera officiellement lancé avec les délégations venues de 45 pays. En marge du FIMA se tiendront également des ateliers de formation de jeunes stylistes de la maroquinerie, de la bijouterie et du travail du bois.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.