Au Tchad, le président Deby reçoit l’opposition

Le président tchadien Idriss Déby Itno, à Paris, en décembre 2012.
© Photo AFP / Martin Bureau

La CPDC, la principale coalition de partis d'opposition au Tchad, a été reçue à sa demande par le président Idriss Deby, le mardi 19 novembre 2013. Le chef de l'Etat tchadien lui a demandé de rejoindre le CNDP, le Cadre national de dialogue politique, censé permettre une concertation entre les partis politiques de la majorité présidentielle, ceux de l’opposition et de la société civile en vue de l'organisation des élections. Une proposition pour l’instant refusée par la CPDC.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.