Mali: au moins deux membres de la famille du général Ag Gamou tués

Le général Gamou, le 12 juillet 2012.
© RFI/Moussa Kaka

Au Mali, au moins deux membres de la famille du général Ag Gamou ont été tués. L’information a été révélée par la Fédération internationale des droits de l’homme. Le général Ag Gamou est un Touareg qui est toujours resté fidèle à l’armée malienne. Les membres de sa famille ont été attaqués dans un village de la région de Gao en début de semaine.

L’attaque a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi, dans le village d’Intakabar, commune de Djibok, à moins de cinquante kilomètres de Gao.

Un groupe d’hommes en armes entre à moto dans le village et s’en prend directement à des membres de la famille du général Ag Gamou. Un vieillard et une petite fille de trois ans son tués. Une femme d’environ 70 ans et une fillette d’une dizaine d’années sont blessées. Elles sont toujours soignées à l’hôpital de Gao.

Le général Ag Gamou est toujours à Bamako mais compte se rendre bientôt sur place. Il explique que c’est lui, à travers sa famille, qui était visé, et indique que ce sont des hommes du Mujao, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest, qui ont mené l’attaque. « Ce sont des Peuls, affirme-t-il. Ils ont dit qu’ils faisaient ça parce que mes hommes guident les militaires français de Serval. » Une allusion au rôle joué par les soldats touaregs d’Ag Gamou dans la traque aux jihadistes menée dans le massif des Ifoghas.

Autre version : selon l’Association malienne des droits de l’homme, l’homme assassiné aurait lui-même appartenu au Mujao avant de retourner sa veste et de procéder à des dénonciations. L’attaque serait donc, selon l’AMDH, une mesure de représailles.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.