Le Français Thierry Michel Atangana devant la Cour suprême camerounaise

Michel Thierry Atangana
© Facebook page/Libérez Michel Atangana

Au Cameroun, l'audience de Thierry Michel Atangana devant la Cour suprême de Yaoundé, initialement prévue ce mardi, a été reportée à ce mercredi 27 novembre. Une «audience de la dernière chance» pour les soutiens et les proches de ce Français détenu depuis 17 ans.

«Nous sommes sereins parce que nous nous attendons à ce que la justice camerounaise sauve l’honneur du Cameroun. Pendant longtemps, ce dossier a souffert de dysfonctionnements multiples, qui ont conduit un innocent en prison pendant dix-sept ans, explique Ibrahim Sorel Keita, porte-parole du comité de soutien de Thierry Michel Antagana. Et cet innocent vient d’être condamné à nouveau à 20 ans.»

Le Français a été condamné à quinze ans de réclusion dans une affaire de détournements de fonds publics. En 2012, il avait été de nouveau jugé pour ce dossier et condamné à vingt ans de prison.

«Nous espérons que ce recours devant la Cour suprême, qui est l’équivalent de cour de cassation en France, puisse mettre fin au calvaire que vit Michel Thierry Atangana, de manière totalement injuste et indigne,» poursuit Ibrahim Sorel Keita. «La seule crainte que nous avons, c’est que le pouvoir politique continue d’exercer une pression sur la justice et que finalement Michel continue de croupir en prison».

En juin 2013, François Hollande jugeait cette situation comme «inadmissible».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.