Republier
Madagascar

Elections à Madagascar : 10% des électeurs n’ont pas pu voter au 1er tour selon la Cénit

Décompte des voix dans un bureau à Antananarivo lors du premier tour.
© REUTERS/Thomas Mukoya

A Madagascar, le second tour de la présidentielle et des législatives ont lieu dans moins d’un mois, le 20 décembre. Lors du 1er tour, 10 % des électeurs n’ont pas pu voter. Pour ce second tour, le nombre définitif des électeurs n’est pas encore établi. En effet, il y aura plus d’électeurs au second tour qu’au premier, car la Commission électorale va établir une liste complémentaire pour ceux qui malgré eux n’étaient pas sur les listes.

Au départ, il y avait un principe : on ne modifie pas le corps électoral entre les deux tours. Et puis il y a eu de nombreuses réclamations. Car le jour du premier tour le 25 octobre, des électeurs n’ont pas retrouvé leur nom dans la liste électorale, et n’ont pas pu voter. La présidente de la Cénit estime aujourd’hui que 10 % des citoyens en âge de voter ne sont pas inscrits environ 850 000 personnes.

Le gouvernement a recommandé à la Cénit d’intégrer les exclus pour le second tour

Comme il est impossible de retoucher à la liste électorale initiale, la loi l’interdit, il y aura une liste complémentaire qui est en cours d’élaboration. Tous les 850 000 ne pourront y être inscrits. La plupart d’entre eux en fait resteront à l’écart puisqu’ils n’ont pas de carte d’identité, ou bien parce qu’ils n’ont pas participé au grand recensement effectué ces derniers mois.

La liste additive devrait donc concerner un nombre peu important d’électeurs, les électeurs « omis ». Il s'agit de ceux qui ont bien été recensés mais dont le nom par erreur n’a pas été enregistré. Cette liste sera arrêtée le 5 décembre prochain.

A (RE) LIRE : Présidentielle malgache : comment réintégrer les électeurs oubliés ?

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.