Cameroun: Thierry Michel Atangana fixé sur son sort le 17 décembre

Thierry Michel Atangana
© Facebook page/Libérez Michel Atangana

Thierry Michel Atangana devra patienter jusqu'au 17 décembre pour savoir s'il sera libéré. La Cour suprême du Cameroun, qui étudiait le dossier hier, mercredi 27 novembre, après les pourvois formés par les avocats, a décidé de mettre son jugement en délibéré. M. Atangana comparaissait en compagnie de Titus Edzoa, ex-médecin personnel du Président Paul Biya, emprisonné comme lui à Yaoundé depuis 17 ans. 

Ecoutez Dominique Sopo, président du Comité de soutien à Michel Thierry Atangana
28-11-2013 - Par Sarah Sakho

Président du Comité de soutien à Thierry Michel Atangana, Dominique Sopo se dit très déçu et inquiet par ce qu'il a entendu hier à la Cour suprême.

« Si la cour suivait l’avis du rapporteur ce serait d’une extrême gravité, puisque ce rapporteur propose, ni plus ni moins que de déchoir Michel Atangana de son pourvoi, en écartant de façon extrêmement légère l’ensemble des moyens qui ont été soulevés par Michel Atangana, explique Dominique Sopo. Et donc j’espère que le 17 décembre – puisque cette affaire a été une nouvelle fois renvoyée – et donc Michel Atangana, a minima, va encore passer trois semaines dans son cachot, eh bien j’espère que dans trois semaines la Cour suprême ne suivra pas ce rapport, qui -pour moi- est un signal extrêmement négatif, qui montre que dans ce dossier, manifestement les pressions continuent à battre leur plein ».
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.