Sénégal: pour ses 10 ans, le Samu social international lance de nouveaux défis

Au Sénégal, les enfants des rues seraient 50 000 et environ 10 000 à Dakar.
© REUTERS/Ricci Shryock

Xavier Emmanuelli, le président et fondateur du Samu social international était à Dakar ce samedi 30 novembre pour les dix ans du Samu social du Sénégal. Depuis une décennie, le Samu social vient en aide aux enfants des rues qui seraient 50 000 dans le pays, environ 10 000 à Dakar. Ce sont des laissés pour compte. Drogue, prostitution, ils vivent dans l’insécurité permanente et les défis à relever pour les années à venir sont nombreux. Le Samu social international travaille également à Bamako, Ouagadougou, Pointe-Noire ou encore à Casablanca, Alger et Luanda.

On a le devoir de venir en aide aux plus fragiles. Ils sont sous notre regard donc sous notre responsabilité...

Xavier Emmanuelli
01-12-2013 - Par Carine Frenk

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.