Les éléphants d’Afrique, une espèce en danger de disparition

L'élephant d'Afrique est menacé par une inquiétante augementation du braconnage, ces dernières années.
© Lupi / Reuters

Les éléphants d’Afrique sont de plus en plus menacés par le braconnage et le trafic d’ivoire. 25 000 d’entre eux ont été abattus en 2012 par les braconniers. C’est pour limiter les dégats que s’est tenu le sommet de Gaborone, au Botswana. Les principaux pays impliqués dans le commerce de l’ivoire, dont la Chine, se sont mis d’accord sur un plan d’urgence pour enrayer ce massacre. Les 30 pays présents à Gaborone ont prôné une approche de tolérance « zéro » et se sont engagés à considérer comme un « crime gave » le trafic d’espèces sauvages. Jointe par RFI, Stephanie Vergniault, fondatrice de l’association Eléphants du Tchad, estime que si des mesures efficaces ne sont pas mises en place, l’espèce sera éteinte dans les dix prochaines années.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.