Afrique du Sud: le cercueil de Nelson Mandela transporté dans les rues de Pretoria

Des femmes chantent sur le passage du cortège transportant le cercueil de Nelson Mandela, ce 11 décembre à Pretoria.
© REUTERS/Thomas Mukoya

Ce mercredi 11 décembre, un convoi funéraire a transporté solennellement le cercueil de Nelson Mandela dans les rues de Pretoria. Direction le siège du gouvernement où la dépouille de Madiba sera exposée. Tout au long du chemin, les habitants de la ville se sont reccueillis ou ont chanté au passage des véhicules. Ce matin, la famille et le président Jacob Zuma se sont inclinés devant le corps. Plus tard, c'est la foule des anonymes qui sera admise dans l'amphithéâtre de l'Union Buildings.

Je suis là pour rendre un dernier hommage à notre icône mondiale l’honorable Tata Madiba Nelson Mandela. Il a fait tellement pour l’Afrique du Sud et pour le monde. Je suis venu, dès que j’ai appris la nouvelle.
Témoignages recueillis devant l'Union Buildings de Pretoria
11-12-2013 - Par Sonia Rolley

Avec notre envoyé spécial en Afrique du Sud,

Des chefs locaux de l'Eastern Cape, la province natale de Nelson Mandela, ont donc porté  le cercueil de Mandela, entouré du drapeau sud-africain. Ils ont grimpé les marches de l’amphithéâtre du palais présidentiel, l'Union Buildings, suivis des membres de la famille de Mandela. On a vu Mandla Mandela, le petit-fils du premier président noir de l’Afrique du Sud et chef du clan Mandela, la mine très grave.

Puis Jacob Zuma, son épouse et Graça Machel, la veuve de Nelson Mandela, ont ouvert la voie à plusieurs centaines de personnalités sud-africaines et étrangères. Les anciens présidents sud-africains Thabo Mbeki, Frederik De Klerk aussi avec lequel Nelson Mandela avait négocié la fin de l’apartheid. Parmi la dizaine de chefs d’Etat étrangers, entre autres le zimbabwéen Robert Mugabe, le tchadien Idriss Deby ou encore le congolais Denis Sassou Nguesso.

Accueilli par une haie d’honneur

Le corps de Nelson Mandela, cercueil à moitié ouvert, repose désormais sous une arche, à l’abri du soleil qui a remplacé la pluie diluvienne d’hier, dans l’amphithéâtre de l’Union building qui porte aujourd’hui son nom.

Des centaines de soldats et de policier se sont mêlés plus tôt ce matin aux citoyens sud-africains à Pretoria pour former une haie d’honneur au passage du véhicule qui a acheminé le cercueil de l’hôpital militaire au palais présidentiel.

Le cortège passe devant la prison centrale

L’escorte, une vingtaine de motos pilotées par des membres de la police militaire, roulait à très faible allure. Elle est passée devant la prison centrale où Mandela a été détenu des années durant, mais aussi devant le palais de justice où Mandela a ensuite été condamné au bagne à vie.

Il y avait surtout du monde autour du palais présidentiel à l'arrivée du convoi, mais peu de gens sur le reste du chemin. Ce mercredi en effet, les gens vont au travail. La procession, retransmise en direct à la télévision se répètera tous les matins jusqu’à vendredi. Nelson Mandela sera inhumé, dimanche, dans sa province natale du Cap oriental.

Vue générale du cortège transportant le cercueil de Nelson Mandela, dans les rues de Pretoria, le 11 décembre. © REUTERS/Thomas Mukoya