Bangui: les autorités religieuses œuvrent à la réconciliation entre communautés

Prière après des funérailles au cimetière musulman de Bangui, en RCA, le 11 décembre 2013.
© AFP PHOTO/FRED DUFOUR

Comme d'autres quartiers de Bangui, PK13 est frappé depuis plusieurs jours par des violences intercommunautaires. Des chrétiens ont pillé des magasins musulmans et, en représailles, des musulmans ont saccagé des biens appartenant à des chrétiens. Mercredi 11 décembre, après de nouveaux heurts dans la matinée, les chefs religieux chrétiens et musulmans ont décidé de se rencontrer pour tenter une réconciliation entre communautés.

La rencontre s'est tenue dans un lieu neutre : la maison du chef du quartier PK13 ; et ce, devant une centaine de notables et d'habitants. Après des jours de violences entre chrétiens et musulmans, le pasteur baptiste, Oscar Faki, avait donné rendez-vous à trois imams du quartier pour tenter une réconciliation : « Je me suis levé au nom des chrétiens pour demander pardon aux musulmans de toutes les exactions qu’ils ont commises sur les chrétiens. Et nous voulons que nos frères musulmans acceptent le pardon des chrétiens qui leur ont fait du tort. Ils ont accepté. Nous nous sommes embrassés. Nous avons échangé nos numéros de téléphone. C’est à partir de ce jour que nous pensons qu’il y a la paix ».

Maintenir la paix

Et pour maintenir cette paix, les chefs religieux incitent chrétiens et musulmans à mener des patrouilles de surveillance communes pour dénoncer les violences au PK13. « Chacun de nous a besoin de l’autre. Les chrétiens ont besoin des musulmans pour s’approvisionner et les musulmans aussi ont besoin des chrétiens pour s’approvisionner en manioc et légumes », explique Ousman, porte-parole de l'imam du quartier.

Car tous s’accordent sur un point : depuis l'indépendance du pays, chrétiens et musulmans ont toujours vécu pacifiquement en Centrafrique.


►Ce jeudi matin, une autre rencontre de ce type a eu lieu dans le 3e arrondissement de Bangui

Les habitants du quartier sont là, regroupés sous un hall de tôles dans la cour du commissariat.
Réunion de réconciliation dans le 3e arrondissement
12-12-2013 - Par RFI

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.