RDC: Amnesty International s’inquiète des attaques contre les défenseurs des droits de l’homme au Nord-Kivu

Une femme déplacée avec son enfant devant les FARDC au Nord-Kivu (juillet 2012).
© AFP PHOTO/PHIL MOORE

Amnesty International publie un nouveau rapport sur le RDC intitulé « Quitte à mourir, autant dire la vérité, les attaques contre les défenseurs des droits humains au Nord-Kivu ». Dans ce document, l’organisation décrit la répression accrue menée par des groupes armés et les forces de sécurité nationale contre les défenseurs des droits humains dans cette région depuis l'aggravation de la crise l'an dernier. Malgré la défaite du M23, qui a quitté le Nord-Kivu en novembre dernier, les défenseurs des droits humains restent victimes d'actes de harcèlement et d'intimidation menés par d'autres factions armées et des éléments des forces de sécurité nationale présents dans l'est de la RDC.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.