Egypte: 450 Frères musulmans détenus en grève de la faim

Manifestation des partisans des Frères musulmans et du président déchu Mohamed Morsi au Caire, le 13 décembre 2013.
© Reuters

C'est un vaste mouvement de grève de la faim qui a débuté ce lundi 23 décembre en Egypte parmi les Frères musulmans détenus. Selon la confrérie, 450 d'entre eux auraient arrêté, depuis hier, de se nourrir pour dénoncer leurs conditions de détention. Un mouvement qui illustre une fois encore la dureté de la répression exercée depuis le mois de juin à l'encontre des Frères musulmans et de leurs partisans.

Cela faisait plusieurs mois qu'ils dénonçaient des conditions de détention particulièrement difficiles. Interdits de visite familiale ou d'assistance juridique, les détenus seraient également, selon la confrérie, privé de soins médicaux et entassés par dizaines dans des cellules surpeuplées et insalubres.

Depuis hier, les partisans de Mohammed Morsi jeté en prison par le nouveau pouvoir égyptien ont décidé de cesser de se nourrir afin d'attirer l'attention sur leur sort.

Une répression sans précédent

Dans un message publié sur internet, les Frères musulmans annoncent qu'au total ce sont 450 détenus qui participent au mouvement. Parmi eux se trouveraient plusieurs des hauts dirigeants de la confrérie, à l'instar de Khairat al-Chater, l'adjoint du Guide suprême des Frères musulmans, de Mohammed Beltagi, ancien député ou d'Essam al-Haddad, ancien conseiller de Mohammed Morsi.

Depuis le 3 juillet et l'intervention de l'armée égyptienne, plusieurs milliers de partisans du président déchu ont été arrêtés. Une répression sans précédent pour les Frères musulmans, qui ont annoncé leur intention de boycotter le 15 janvier prochain le référendum sur la nouvelle Constitution.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.