Cameroun : le prêtre Vandenbeusch attendu en France

Le prêtre français Georges Vandenbeusch à la résidence de l'ambassadrice française à Yaoundé, ce mardi 31 décembre 2013.
© AFP PHOTO / Reinnier Kaze

Le prêtre français Georges Vandenbeusch, dont la libération a été annoncée ce mardi 31 décembre, est arrivé en début d’après-midi à la résidence de l’ambassadrice de France à Yaoundé, en provenance de Maroua. Le père Georges avait été enlevé dans la nuit du 13 au 14 novembre par une quinzaine d'hommes armés dans l'extrême nord du Cameroun. Il est attendu en France ce mercredi.

Le ministre français des Affaires étrangères est arrivé ce soir à Yaoundé, capitale du Cameroun, pour accueillir le prêtre. La libération du père Georges - qui est attendu en France, ce mercredi 1er janvier - a été annoncée, mardi matin par le président français François Hollande.

A Yaoundé, dans une déclaration à la presse, Laurent Fabius, a affirmé qu'il y avait eu des « discussions » mais « pas de rançon » pour la libération du prêtre. « Paul Biya a été extrêmement utile et efficace dans ces discussions qui portent sur des aspects judiciaires surtout», a-t-il dit.

Le père Georges Vandenbeusch est arrivé par un vol spécial des Forces armées camerounaises depuis Maroua jusqu’à Yaoundé. Il a été conduit à la résidence de l'ambassadrice de France. Le prêtre est apparu à la télévision nationale arborant un tee-shirt blanc et un pantalon sombre. Il n’avait pas l’air particulièrement marqué malgré l'épaisse barbe qui recouvre une partie de son visage.

→ A (RE) LIRE : Cameroun: libération du prêtre français Georges Vandenbeusch, enlevé dans le nord du pays

Pour l’heure, on ne sait toujours rien des conditions de sa libération et encore moins des conditions de sa détention. Tout au plus, a-t-il indiqué, dans la brève intervention qu’il a faite à sa descente d’avion, son regret d’avoir à être Yaoundé, arraché à sa paroisse à laquelle il dit être « très très attaché ».

J'étais assez sûr que beaucoup pensaient à moi.

Père Georges Vandenbeusch
31-12-2013 - Par RFI

→ A (RE) LIRE : Libération du père Georges Vandenbeusch: un soulagement pour ses paroissiens à Sceaux

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.