Zimbabwe: le Programme alimentaire mondial «réduit les rations» faute de moyens

Dans un champs à proximité du village de Nhekiyana, au Zimbabwe.
© Getty Images

Alors que le pays dirigé d'une main de fer par Robert Mugabe traverse sa plus grosse crise alimentaire en six ans, le Programme alimentaire mondial (PAM) est contraint de réduire ses programmes de distribution de nourriture, faute de crédits. Alors qu’un quart de la population rurale zimbabwéenne a besoin de nourriture, « il manque 60 millions de dollars pour continuer à apporter une aide alimentaire à 1,8 million de personnes au Zimbabwe », prévient Elysabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève, qui enjoint la communauté internationale de ne pas oublier les « crises silencieuses ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.