Mali: Aqmi exécute un jeune combattant du MNLA

Un élément du MNLA à Kidal, en février 2013.
© REUTERS/Cheick Diouara

Ousmane Ag Mahamad dit « Close », un jeune combattant du MNLA, est mort. Il aurait été enlevé dans un campement près d'Abeibara et exécuté par des éléments d’al-Qaïda au Maghreb islamique. Depuis des mois, Aqmi s'est donné pour mission d'éliminer les membres du MNLA pour les punir de leur collaboration avec les Français. Ag Mohamed Attaye est l'un des porte-parole du MNLA.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.