Algérie: Louisa Hanoune, candidate à l'élection présidentielle - Afrique - RFI

 

  1. 18:10 TU GEOPOLITIQUE S 1
  2. 18:30 TU Journal
  3. 18:40 TU GEOPOLITIQUE S 2
  4. 19:00 TU Journal
  5. 19:10 TU Musiques du monde
  6. 19:30 TU Journal
  7. 19:33 TU Musiques du monde
  8. 20:00 TU Journal
  9. 20:10 TU Musiques du monde
  10. 20:30 TU Journal
  11. 20:33 TU Musiques du monde
  12. 21:00 TU Journal
  13. 21:10 TU Si loin si proche
  14. 21:30 TU Journal
  15. 21:33 TU Si loin si proche
  16. 22:00 TU Journal
  17. 22:10 TU Archives d'Afrique
  18. 22:30 TU Journal
  19. 22:40 TU Archives d'Afrique
  20. 23:00 TU Journal
  21. 23:10 TU Atelier des médias
  22. 23:30 TU Journal
  23. 23:33 TU Atelier des médias
  24. 18:10 TU Dimanche politique
  25. 18:30 TU Journal
  1. 20:00 TU Journal
  2. 20:10 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  3. 20:30 TU Journal
  4. 20:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  5. 21:00 TU Journal
  6. 21:10 TU Orient hebdo
  7. 21:30 TU Journal
  8. 21:33 TU Le club RFI
  9. 22:00 TU Journal
  10. 22:10 TU Archives d'Afrique
  11. 22:30 TU Journal
  12. 22:40 TU Archives d'Afrique
  13. 23:00 TU Journal
  14. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  15. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique

Algérie Abdelaziz Bouteflika

Algérie: Louisa Hanoune, candidate à l'élection présidentielle

media Louisa Hanoune, chef du Parti des travailleurs, ici en meeting lors des élections locales à Alger, le 24 Novembre 2012. AFP PHOTO/FAROUK BATCHIE

En Algérie, Louisa Hanoune, la secrétaire générale du Parti des travailleurs est candidate à la présidentielle prévue le 17 avril prochain. Elle l’a annoncé le 23 janvier dans un meeting à Alger. C’est la seule femme candidate pour le moment. Pour la leader du PT, c'est la troisième  participation à la magistrature suprême.

« Le parti participera à l’élection et c’est Louisa Hanoune qui sera notre candidate », annonce un militant. Drapeaux, youyous, tambours, l’ambiance était à la fête. 2014 sera la troisième campagne de Louisa Hanoune. Elle n’a jamais dépassé les 5% mais elle est très appréciée dans le pays.

Et à la tribune, son premier message a été pour le président Abdelaziz Boutelfika :« Il est le premier responsable de la nation. Qu’il se représente ou qu’il ne se représente pas, il doit apaiser le climat politique et social, en prenant des mesures pour rassurer et permettre de maintenir le calme et pour que l’élection se déroule dans des conditions normales ».

→A (RE)LIRE: Algérie: Bouteflika fixe l’élection présidentielle au 17 avril prochain

Défense des travailleurs, des droits des femmes, des Palestiniens et création d’une seconde République, le programme de Louisa Hanoune est très marqué à gauche. Pourtant, bien qu’elle ait toujours refusé de participer à l’Alliance présidentielle, les observateurs estiment qu’elle reste proche du pouvoir et qu’elle ne s’attaquera pas au clan présidentiel.

→A (RE)LIRE:Algérie: qui sont les candidats potentiels à la présidentielle?

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.