Mali: deux explosions dans le nord de Kidal

La région de Kidal reste la zone de regroupement privilégiée par nombre de jihadistes.
© AFP/KENZO TRIBOUILLARD

Deux explosions ont retenti à Kidal vendredi 24 janvier dans la soirée. Il s'agirait de tirs d'obus ou de roquettes artisanales. Les engins ont explosé à plusieurs kilomètres de la ville et n'ont fait ni victimes, ni dégâts. Mais dans le contexte actuel, marqué par une série d'opérations contre les groupes armés au Nord, ces tirs prouvent que les terroristes sont toujours actifs.

Vendredi dans la soirée, les habitants de Kidal ont entendu deux explosions. L'une à proximité du camp militaire malien et l'autre vers le nord de la ville. Selon les autorités politiques et militaires de Kidal, deux obus de fabrication artisanale ont été tirés depuis le nord de la ville. Ils sont tombés à plusieurs kilomètres des habitations et n'ont fait ni dégâts, ni victimes, précisent les autorités.

Ce n'est pas la première fois que des tirs surprennent ainsi les habitants de Kidal, mais dans le contexte actuel, le message est clair. Les groupes terroristes sont toujours présents et capables de menacer une ville comme Kidal.

Des jihadistes venus de Libye

Cette semaine, Paris a annoncé avoir mené une opération qualifiée de « contre-terroriste » sur deux théâtres. Au nord de Tombouctou, d'abord, où l'opération s'est soldée, de source française, par la mort de onze terroristes, tandis qu'un Français a été blessé.

D'après le ministre français de la Défense, l'opération concerne aussi le massif des Ifoghas, au nord de Kidal. L'objectif étant, selon Jean-Yves Le Drian, de cibler des groupes en reconstruction dans ces deux zones.

Une source malienne explique enfin que des jihadistes venus de Libye se réorganisent pour tenter de s'implanter durablement dans le nord du Mali.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.