Le HCR préoccupé par une demande d'extradition faite à l'Ouganda par les autorités rwandaises

Une vue aérienne de Kigali.
© Getty Images

Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) est préoccupé par une demande d'extradition faite à l'Ouganda par les autorités rwandaises. Kigali souhaite en effet obtenir l'extradition de sept réfugiés sans que l'on connaisse ni leur identité ni les raisons. Par le passé, Kigali avait obtenu dans des conditions opaques l'extradition de Joël Mutabazi, un ancien garde du corps du président Kagame, et qui, depuis, est accusé de meurtre et de terrorisme par la justice rwandaise. Cette affaire avait provoqué un incident entre le HCR et l'Ouganda. Le HCR rappelle que les réfugiés bénéficient d'une protection, que cette protection n'est pas accordée aux criminels et qu'ils ne peuvent donc être extradés sans que leur statut d'asile soit levé. Au total, 14 000 rwandais sont réfugiés en Ouganda.

Le HCR est très préoccupé par la démarche du Rwanda.

Fatoumata Lejeune-Kabah, porte-parole pour l'Afrique du HCR
26-01-2014 - Par Olivier Rogez

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.