Centrafrique: l’UE s’engage davantage pour sortir le pays de la crise sécuritaire

Les banderoles de l’UE flottent sur le siège de l’organisation à Bruxelles.
© rfi.fr

La mobilisation de l’Union européenne pour la Centrafrique monte en puissance. Au-delà du déploiement de soldats d’états membres de l’UE, Bruxelles a annoncé, jeudi, vouloir débloquer 75 millions d’euros pour l’aide humanitaire. L’Union souhaite par ailleurs accompagner les autorités de transition sur le chemin du retour à l’ordre constitutionnel c'est-à-dire la préparation des élections. L’élection de Catherine Samba-Panza a accéléré cette mobilisation.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.