Mauritanie : le Premier ministre démissionnaire reconduit dans ses fonctions

Moulaye Ould Mohamed Laghdaf reconduit à son poste de Premier minstre, le 3 février 2014
© ( Photo : AFP )

En Mauritanie, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a reconduit, ce lundi 3 janvier, son Premier ministre. Moulaye Ould Mohamed Laghdaf avait présenté sa démission la veille, conformément à la Constitution, après les législatives de décembre, remportées par la majorité présidentielle. Cette reconduction n'est pas une surprise. L'homme est en effet un fidèle du chef de l'Etat depuis son arrivée au pouvoir en 2008.

C'est sans grande surprise que Moulaye Ould Mohamed Laghdaf a été reconduit à son poste. « C'est plutôt son changement à cinq mois de la présidentielle qui aurait été surprenant », commente un observateur de la vie politique mauritanienne.

Nommé chef du gouvernement, en août 2008, après la prise de pouvoir de celui qu'on appelait alors le général Aziz, Moulaye ould Mohamed Laghdaf est reconduit un an plus tard, après la présidentielle. Et depuis, il n'a jamais quitté la primature.

Cet ingénieur, chimiste de formation, n'a pas un passé de militant politique mais en 2005, après la chute de Maaouya ould Taya, il décide de rallier l'opposition qui a le vent en poupe. Il a même presque failli être candidat à la députation pour le compte du RFD à Néma, mais les militaires au pouvoir lui proposeront mieux - à ses yeux, - à savoir, un poste d'ambassadeur à Bruxelles. C'est là qu'il commence à travailler avec Mohamed Ould Abdel Aziz alors commandant du Basep, le bataillon de la sécurité présidentiel, et membre de la junte.

Depuis, cet homme discret a toujours rempli sa mission. « Il est loyal, c'est un bon diplomate », confie un opposant qui l'a cotoyé, avant d'ajouter « c'est aussi un très bon exécutant et c'est sans doute pour cela qu'il est reconduit aujourd’hui ».