Cameroun: les experts de l’ONU demandent la libération d’Atangana

Thierry Michel Atangana.
© Facebook page/Libérez Michel Atangana

Le 17 décembre 2013, la Cour suprême du Cameroun a rejeté le recours de Thierry Michel Atangana. Ce Français, incarcéré depuis 1997, condamné deux fois à quinze et vingt ans de prison pour des faits de détournements d'argent, demandait sa libération. Début novembre, le Haut commissariat aux droits de l'homme de l'ONU a demandé, dans un avis, aux autorités camerounaises de libérer Thierry Michel Atangana. Il recommande au gouvernement camerounais de procéder à sa libération immédiate et de lui verser une indemnisation.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.