Afrique du Sud: un nouveau timbre à l'effigie de Nelson Mandela

La photo utilisée pour le timbre a été prise quelques années avant son décès le 5 décembre dernier.
© PHOTO/MARCO LONGARI

L’Afrique du Sud a émis un nouveau timbre commémoratif à l’effigie de Nelson Mandela. Le timbre est sorti hier, mardi 11 février, date anniversaire de la libération de l’ancien président, il y a 24 ans jour pour jour de la prison de Robben Island.

Un timbre en noir et blanc montrant le père de la démocratie les cheveux blancs, les traits tirés par l'âge et le sourire aux lèvres. La photo de Nelson Mandela a été prise quelques années avant son décès en décembre dernier.

Le timbre a été édité à cinq millions d'exemplaires. Il est présenté dans une couverture cartonnée avec des informations sur le héros anti-apartheid et est vendu par Internet et dans tous les bureaux de poste sud-africains.

→ A (RE)LIRE : Afrique du Sud: le testament de Nelson Mandela rendu public

Ce timbre est plutôt destiné à des collectionneurs qu'à une utilisation quotidienne car il coûte 50 rands, soit 3,30 euros environ, presque vingt fois le prix d'un timbre au tarif ordinaire en Afrique du Sud. Cependant, deux rands par timbre doivent revenir au Centre de la mémoire Nelson Mandela chargé de maintenir la mémoire de l'ancien chef d'Etat et de lui rendre hommage.

De son vivant, plusieurs timbres lui ont déjà été dédiés dans le pays. En 1994, pour son élection à la présidence, en 1996 en hommage au prix Nobel de la paix, en 2001 et en 2008 pour ses 90 ans.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.