Republier

Centrafrique: le Rwanda condamne les attaques de convois humanitaires

Des soldats rwandais de la Misca déployés en Centrafrique, le 17 février 2014.
© REUTERS/Luc Gnago

En Centrafrique, les militaires rwandais de la Misca assurent notamment le convoyage de l'aide humanitaire de la frontière camerounaise vers Bangui. Un convoi doit arriver ce mercredi dans la capitale. Lors de leur voyage, ils sont la cible de nombreuses attaques et sont également amenés à protéger les civils qui fuient les violences.

A cause de l'insécurité, la ville de Bangui est asphyxiée. Les agences humanitaires sont à court de ravitaillement. Donc quand nous avons été déployés en Centrafrique, nous avons été les premiers à ouvrir le corridor, la route pour permettre le ravitaillement. Nous devons nous battre tout au long de la route contre les groupes armés pour permettre l'acheminement de l'aide humanitaire. Et sur ce dernier voyage, il était clair pour nous que l'objectif des groupes armés était à la fois d'empêcher l'arrivée de l'aide alimentaire à Bangui, mais aussi d'attaquer les civils. Sur la route, nous avons été amenés à sauver des civils qui étaient sous le feu de ces groupes armés. Nous avons été attaqués jusqu'à la frontière. Mais nous avons réussi à sauver jusqu'à 2 000 civils.

Le général Joseph Nzambawita
19-02-2014 - Par Sonia Rolley

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.