Ouganda: un journal publie une liste d’homosexuels présumés

Drapeau symbole de la lutte pour les droits des homosexuels.
© Getty Images

Un journal ougandais Red Pepper a publié, le mardi 25 février, les noms de 200 personnalités prétendument homosexuelles. En 2010, un militant homosexuel David Kato avait été assassiné après la publication d'une liste similaire dans un autre journal. Les militants des droits de l'Homme craignent une nouvelle flambée de violence.

« C’est une chasse aux sorcières et ce n’est pas la première. Il n’y a pas longtemps, il y en a eu déjà une quand le journal Rolling Stones a publié la liste de 100 noms de personnes homosexuelles. Et on sait ce qui s’est passé ensuite : David Kato a été assassiné, explique Junic Wambya, directrice de l'ONG Freedom and Roam Uganda (Farug).

Une situation qui l’inquiète beaucoup alors que l’Ouganda vient de promulguer une loi d'une loi qui durcit la répression de l'homosexualité : Donc on ne sait pas ce qui va se passer maintenant que 200 noms ont été publiés. Et ce n’est pas la seule liste. Si j’ai bien compris, une autre liste va être publiée ce mercredi. Donc en signant cette loi, devant toute la presse, le président a envoyé ce message : partez à la chasse aux homosexuels, tuez-les. Les gens se cachent, ils ont peur. Ils pensent au suicide. Déjà 10 personnes ont essayé de se tuer. Elles préfèrent mourir plutôt que d’être condamnées et emprisonnées, et torturées ».