Mali: sur les traces du colonel mystérieusement disparu en septembre

Militaire malien dans le camp de Kati, près de Bamako.
© AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Va-t-on vers la découverte confirmée du corps d'un officier de l'armée malienne, porté disparu fin septembre 2013 à la suite d'une mutinerie d'une partie de l'armée malienne contre le général Amadou Sanogo ? Les enquêteurs viennent de faire une découverte importante à Kati, localité située à 15 km de Bamako et siège de l'ex-junte.

Nous sommes dans le quartier Malibougou, à Kati. Dans une maison appartenant à un important membre de l’ex-junte malienne, un puits. Un puits d'environ 50 mètres de profondeur. Les enquêteurs dirigés par le juge d’instruction Yaya Karembé, et l’inspecteur Drissa Kamaté y font fait une découverte macabre : enveloppé dans une bâche, un corps en décomposition avancée. Et une paire de galon de colonel. Le détail est important. Lors de la mutinerie de fin septembre dernier contre Amadou Sanogo, le fameux capitaine bombardé général, un officier de l’armée malienne avait mystérieusement disparu. Retrouve-t-on aujourd’hui ses traces ? La suite de l’enquête le dira.

En attendant, dans l’autre affaire, celle des militaires « bérets rouges » disparus avant d’être retrouvés dans une fosse commune, il y a bientôt trois mois, ce sont les familles des militaires assassinés qui montent ce dimanche au créneau pour dire « que personne ne soit au dessus de la loi, nous voulons la vérité, toute la vérité ».