Alpha Condé reçoit Mohammed VI

Le roi du Maroc Mohammed VI lors de sa visite à Bamako le 21 février 2014.
© REUTERS/Joe Penney

Le roi du Maroc Mohammed VI est en visite de trois jours en Guinée dans le cadre de son périple africain qui l'a déjà conduit au Mali et en Côte d'Ivoire. Il est attendu à Conakry ce lundi 3 mars en milieu d'après-midi où le président Alpha Condé doit l’accueillir. Une vingtaine de conventions et d'accords doivent être signés.

C’est la première visite d’un souverain marocain en Guinée, malgré l’existence de très bonnes relations entre les deux pays depuis l’aube des indépendances. Le roi Mohammed VI est, quant à lui, à son second séjour en Guinée. Alors prince héritier, il était venu en 1984 à l’occasion des obsèques de feu Ahmed Sékou Touré, pour représenter son feu père Hassan II, ami personnel du premier président guinéen.

C’est une donc la première du genre depuis l’accession au trône du souverain marocain. Cette visite insufflera une nouvelle dynamique dans les relations bilatérales et redonnera une forte dynamique à la coopération Sud-Sud, érigée en choix stratégique par le royaume.

Un vieux partenaire

A Conakry, le Guinéen lambda sait que le Maroc a toujours été aux côtés des Guinéens, tant sur le plan économique que sur celui de la formation. Plus de 2 000 étudiants guinéens sont dans les universités, écoles, instituts, facultés et autres centres de formation professionnelle du royaume. Mieux, l’implantation de l'ISCAE (Institut supérieur de commerce et d'administration des entreprises) à Conakry est une belle illustration de la volonté du gouvernement marocain de faire de la Guinée un partenaire privilégié en matière de savoir valorisé.

Mercredi 5 mars, au terme de son séjour guinéen, le roi Mohammed VI va visiter la cimenterie de l’Afrique, avant de procéder à l’inauguration des Moulins d’Afrique Sonoco, fruit de la coopération entre partenaires guinéens et marocains.