Madagascar: la désignation du Premier minister s'éternise

Le président malgache, Hery Rajaonarimampianina, en janvier 2014.
© AFP PHOTO/RIJASOLO

Madagascar attend toujours la désignation d’un nouveau Premier ministre et la constitution d’un nouveau gouvernement, après les élections législatives de décembre. L’équipe d’Omer Beriziky, chef du gouvernement de transition est toujours en fonctions et assure les affaires courantes. Pendant que dans les coulisses, les tractations.

Avec notre correspondante à Antananarivo, Marie Audran

Deux personnalités ont été proposées la semaine dernière pour le poste de Premier ministre : Haja Resampa, et Rolland Jules Etienne. Deux candidatures rejetées par le président Hery Rajaonarimampianina.

Concessions du Mapar

Les négociations ont donc recommencé cette semaine et le Mapar, groupe politique d’Andry Rajoelina, fait maintenant des concessions. « Ca avance, assure Jean de Dieu Maharante, coordonnateur national. Nous du Mapar, on s’est érigés en solution, non pas en problématique parce qu’on a déjà accepté que le Premier ministre soit « extra Mapar ».

Un candidat aurait les faveurs d’Hery Rajaonarimampianina et serait aussi soutenu par une partie de la communauté internationale : il s’agit de l’actuel Premier ministre Omer Beriziky. Le Mapar n’y est pas favorable pour l’instant. « On ne dit pas non catégoriquement mais nous pensons qu’il a déjà fait son temps », explique Jean de Dieu Maharante.

Selon de bonnes sources, le président Hery Rajaonarimampianina a aussi d’autres favoris : José Vianey, le général Herilanto Raveloharison et Horace Gatien.
A moins que l’actuel gouvernement soit encore maintenu pendant plusieurs semaines. Une solution qui n’est pas exclue dans l’entourage du président. La loi ne prévoit pas de délai pour la nomination du nouveau Premier ministre.

Changement à la tête de la capitale

Antananarivo, la capitale malgache, a un nouveau maire, un président de délégation spéciale (PDS) nommé en Conseil des ministres ce mercredi. Il s’agit de Ny Hasina Andriamanjato, jusque là ministre des Télécommunications, et du Tourisme par intérim.

Lors de cette vague de nominations, un membre de l’équipe rapprochée d’Andry Rajoelina, Augustin Andriamananoro a été limogé de son poste de directeur de l’Office de régulation des télécommunications.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.