Republier
France Rwanda

Le procès Simbikangwa entre dans sa dernière semaine

Le fauteuil de Pascal Simbikangwa dans le box des accusés à la cour d'assises de Paris.
© REUTERS/Charles Platiau

La dernière semaine du procès de Pascal Simbikangwa s’ouvre ce lundi 10 mars à la cour d’assises de Paris. L’ancien capitaine rwandais est poursuivi pour « complicité de génocide » et « complicité de crimes contre l’humanité » dans le génocide rwandais de 1994.

Les jurés de la cour d’assises de Paris n’ont plus qu’une semaine pour se forger une intime conviction, pour dire si Pascal Simbikangwa fut bien un rouage important du génocide des Tutsis. Pour les convaincre, les parties civiles, qui plaident ce lundi, vont marteler que l’accusé a bien été un homme influent, que son handicap ne l’a pas empêché de donner des ordres et des armes aux interahamwe. De témoignage en témoignage, vont plaider les avocats, on a vu se confirmer l’image d’un homme qui régnait en maître sur toute une partie de Kigali.

L’accusation veut donc le poursuivre comme auteur, et non comme complice de crime de génocide. Dans son réquisitoire mercredi prochain, le procureur Sturlese va ainsi défendre l’idée que la complicité n’a pas sa place dans les crimes de génocide. Il veut faire un exemple. Reste que dans ce procès sans victime, l’accusation ne repose que sur des témoignages. Des témoignages parfois fragiles. La défense entend bien enfoncer un coin dans cette brèche et faire ainsi naître le doute. Le doute qui toujours doit bénéficier à l’accusé.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.