Homophobie en Ouganda: Orange arrête sa publicité dans Red Pepper


©

Le géant français des télécom, Orange, vient d'annoncer qu'il cessait ses campagnes de publicité dans le tabloïd ougandais Red Pepper. Celui-ci a publié fin février une liste de 200 personnes prétendument homosexuelles. Cette publication est intervenue au lendemain de la signature par le président Museweni d'une loi anti-homosexualité.

La publication de cette liste par le tabloïd ougandais Red Pepper a déclenché une vaste campagne de l'association All Out qui défend les homosexuels partout dans le monde. Plus de 77 000 personnes ont signé la pétition qui demandait à Orange de retirer les budgets publicitaires confiés à Red Pepper. Et le groupe de télécommunications a fait ce qu'on lui demandait.

à (re)lire: AllOut.org mobilise la Toile pour les droits des homosexuels

Dans un mail adressé aux dirigeants d'All Out, Orange souligne que les publicités parues dans ce tabloïd ougandais ne valaient bien sûr pas caution de sa ligne éditoriale et que le groupe protège et soutient l'ensemble de ses salariés partout dans le monde.

Un retrait d'Ouganda

Pourtant, la décision d'Orange n'est pas aussi forte qu'il pourrait y paraître. D'abord parce que comme l'entreprise le reconnaît elle même, Red Pepper n'est qu'une petite partie de sa stratégie publicitaire en Ouganda. Ensuite parce que le contrat qui liait les deux entreprises expirait le 6 mars dernier et qu'il ne sera tout simplement pas renouvelé. Enfin, parce qu'Orange étudie pour des raisons purement commerciales son retrait d'Ouganda.