Procès Pistorius: la porte des toilettes au centre de l’attention

La porte des toilettes à travers laquelle Oscar Pistorius a tiré sur Reeva Steenkamp.
© REUTERS/Alexander Joe/Pool

Au huitième jour du procès d’Oscar Pistorius, la porte des toilettes à travers laquelle l’accusé a tiré sur Reeva Steenkamp a été présentée à la cour. En présence d’un témoin, un analyste de la police scientifique qui a livré les conclusions de son enquête.

Oscar Pistorius portait-il ses prothèses quand il a tiré à travers la porte et quand il a tenté de défoncer la porte à l’aide d’une batte de cricket ? « Non », selon le colonel Vermeulen, analyste auprès de la police scientifique. Pendant plus de deux heures, ce témoin a manié la batte de cricket de Pistorius simulant plus d’une trentaine de fois les coups portés à la porte, l’angle de ces coups et les impacts sur la porte.

Un témoignage qui contredit la défense

Selon le colonel Gerhard Vermeulen, analyste auprès de la police scientifique : la hauteur des coups de batte de cricket sur la porte indiquent qu’Oscar Pistorius ne portait pas ses prothèses lors du drame. « Les traces sur la porte semblent confirmer qu’il n’avait pas ses prothèses. Et cela semble être également le cas quand il a tiré sur la porte », a affirmé le colonel Vermeulen. Seconde information importante de ce témoignage : l’accusé à tiré sur la porte avant de l’attaquer a coup de batte de cricket. Un témoignage qui contredit la défense.

Un élément crucial, car depuis le début de l’affaire le parquet affirme qu’Oscar Pistorius et sa petite amie se sont disputés, qu’elle s’est réfugiée dans les toilettes, qu’il a mis ses prothèse et l’a poursuivie : d’où le meurtre avec préméditation. Par contre, l’avocat d’Oscar Pistorius, maintien que l'accusé a entendu du bruit en pleine nuit dans la salle de bain, qu'il n'a pas eu le temps de mettre ses prothèses et s’est approché ensuite de la salle de bain, une arme à la main, avant de tirer.

Le colonel Gerhard Vermeulen doit a nouveau comparaître ce jeudi 13 mars.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.