Libye: Ali Zeidan dénonce une «falsification» du vote de défiance

Le Premier ministre Ali Zeidan, lors d'une conférence de presse à Tripoli, le 8 mars 2014.
© REUTERS/Ismail Zitouny

Pour la première fois depuis qu'il a fui la Libye, juste après son limogeage mardi, l'ancien Premier ministre libyen, Ali Zeidan, s'est exprimé depuis l'Allemagne. Il a dénoncé sur France 24 la « falsification » d'un vote de défiance au Parlement qui a conduit à son limogeage, et rejeté les accusations de corruption. Il a ainsi expliqué que seulement 113 députés ont voté en faveur de son renvoi, bien en deçà des 120 voix nécessaires pour lui retirer la confiance.

Ali Zeidan a fui la Libye le jour de son éviction par le Parlement. Le procureur avait déposé une interdiction de territoire le visant pour une affaire de détournement de fonds, mais l’ex Premier ministre, selon ses proches, craignait également pour sa vie.

Oui je vais rentrer en Libye. Mais pas pour redevenir Premier ministre, pas dans le contexte actuel avec ce Congrès général national très mauvais...
Ali Zeidan
14-03-2014 - Par France 24