Republier
Centrafrique

RCA: ouverture du chantier de la nouvelle Constitution

Alexandre Ferdinand Nguendet, actuel président du Conseil national de transition.
© Laurent Correau / RFI

En Centrafrique, les parlementaires de transition - les membres du CNT - lancent officiellement ce vendredi 14 mars leur dernier grand chantier : les travaux de rédaction du nouveau projet de Constitution. La précédente loi fondamentale avait été suspendue après la prise de pouvoir de Djotodia le 24 mars dernier. Le pays fonctionne actuellement sous l'emprise d'une charte constitutionnelle de transition. Il s'agit maintenant de définir les institutions qui dirigeront le pays après les élections de 2015. Et l'objectif affiché est ambitieux : boucler l'avant-projet dans les trois mois à venir. Le président du CNT, Alexandre Ferdinand Nguendet, l'indique à RFI : « Cet avant-projet sera soumis au peuple par voie référendaire ».

Il y aura une large consultation, au niveau national et international.

Alexandre Ferdinand Nguendet, président du CNT
14-03-2014 - Par Laurent Correau

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.