Republier
Nigeria

Violences communautaires au nord-ouest du Nigeria

Dans le nord du Nigeria, les populations doivent faire face aux exactions de la secte Boko Haram, mais également des violences communautaires.
© REUTERS/Stringer

Au moins 69 personnes ont été assassinées dans le nord-ouest du Nigéria. Des attaques qui ne sont pas attribuées au groupe Boko Haram, qui multiplie les exactions dans l'est du pays, mais qui sont les conséquences de tensions communautaires.

Dans l'état de Katsina, où se sont déroulées les attaques, les tensions communautaires sont anciennes entre deux ethnies musulmanes : les bergers peuls et les fermiers Haoussa. Ces deux groupes s'opposent depuis une décennie sur la possession et l'utilisation des terres.

Face au développement des exploitations agricoles, les Peuls se plaignent d'avoir de moins en moins de zones ou faire paitre leur bétail.

Attaque à moto

Mardi, ce sont des hommes de cette communauté qui ont attaqué à moto quatre villages. Un député originaire de l'Etat affirme que « 69 corps ont été retrouvés. Parmi les victimes se trouvent des hommes, des femmes, des enfants, mais les équipes de secours sont encore en train de fouiller la végétation. »

Le commissaire de police de la zone fait quant à lui état d'un premier bilan de 30 morts et insiste sur le fait que ces attaques n'ont rien à voir avec l'insurrection du groupe islamiste Boko Haram.

Lors de précédentes attaques imputées à des membres de la communauté peuls, des vols de bétail et de nourriture ont été signalés. Cette fois-ci, rien n'a été emporté, les assaillants ont tué, brûlé les maisons avant de fuir.
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.