Gabon: le parti au pouvoir entre allégresse et désillusion

Ali Bongo Ondimba: «Les démissions sont des choses qui sont déjà arrivées par le passé, sans que cela n’ébranle le parti.»
© AFP / Hakon Mosvold Larsen

Au Gabon, le Parti démocratique gabonais, le PDG, s’est donné deux jours pour commémorer avec faste son 46e anniversaire. Le parti créé par Omar Bongo a résisté à toutes les épreuves. Il est demeuré au pouvoir. Mais au-delà de la fête qui se poursuit ce dimanche, le parti est ébranlé par la démission de certains de ses cadres influents.

C’était une véritable démonstration de force. Quarante six ans après, l’ancien parti unique reste le plus grand parti politique du Gabon. Un parti de masse, une machine à remporter les élections.

Mais, malgré ses importants succès, tout le monde sait que le ver est dans le fruit. La guerre de positionnement fait rage et la rupture prônée par Ali Bongo, le nouveau commandant de bord, a obligé certains caciques à claquer la porte.

« La vie continue »

Les plus emblématiques des démissions sont celles de Jean Ping et de Jacques Adiahénot, ancien secrétaire général du PDG. Couvert d’éloges et de chansons à sa gloire, Ali Bongo a ironisé : « Ce sont des choses qui sont déjà arrivées par le passé, sans que cela n’ébranle le parti ! Ce que je voudrais quand même faire remarquer c’est que pour le nombre de démissions que nous avons, vous avez vu le nombre de gens qui nous rejoignent ? Et de tous les horizons ! Mais ça, vous n’en faites pas vos choux gras ! Donc pour nous, ce n’est pas un événement très important - la vie continue - et nous avons souvent enregistré par la suite des retours. »

Les militants de base, eux aussi, restent confiants sur l’avenir du parti créé par Omar Bongo.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.