Guinée: une maladie inconnue évoque l’ebola et la fièvre jaune - Afrique - RFI

 

  1. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  2. 08:30 TU Journal
  3. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  4. 09:00 TU Journal
  5. 09:10 TU Priorité santé
  6. 09:30 TU Journal
  7. 09:33 TU Priorité santé
  8. 10:00 TU Journal
  9. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  10. 10:30 TU Journal
  11. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  12. 11:00 TU Journal
  13. 11:15 TU Sessions d'information
  14. 11:30 TU Journal
  15. 11:33 TU Sessions d'information
  16. 12:00 TU Journal
  17. 12:10 TU Sessions d'information
  18. 12:30 TU Journal
  19. 12:33 TU Sessions d'information
  20. 12:40 TU Grand reportage
  21. 13:00 TU Journal
  22. 13:10 TU Séries
  23. 13:30 TU Journal
  24. 13:33 TU Séries
  25. 14:00 TU Journal
  1. 08:00 TU Journal
  2. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  3. 08:30 TU Journal
  4. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  5. 09:00 TU Journal
  6. 09:10 TU Priorité santé
  7. 09:30 TU Journal
  8. 09:33 TU Priorité santé
  9. 10:00 TU Journal
  10. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  11. 10:30 TU Journal
  12. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  13. 11:00 TU Journal
  14. 11:15 TU Sessions d'information
  15. 11:30 TU Journal
  16. 11:33 TU Sessions d'information
  17. 12:00 TU Journal
  18. 12:10 TU Grand reportage
  19. 12:30 TU Sessions d'information
  20. 13:00 TU Journal
  21. 13:10 TU Sessions d'information
  22. 13:30 TU Journal
  23. 13:33 TU Danse des mots
  24. 14:00 TU Journal
  25. 14:10 TU Autour de la question
fermer

Afrique

Guinée Santé et Médecine Ebola

Guinée: une maladie inconnue évoque l’ebola et la fièvre jaune

media Vue sur le virus ebola. CDC/ Cynthia Goldsmith

En Guinée, une maladie non encore identifiée a fait son apparition dans le sud forestier près de la frontière sierra-léonaise depuis le 9 février dernier. Elle a fait au moins 23 morts. Les autorités sanitaires avec l'appui de l'OMS et MSF Suisse s'activent sur le terrain pour trouver le nom et l'origine de cette maladie afin de l'éradiquer.
 

« Cette maladie se manifestait essentiellement par la fièvre, diarrhée, vomissements, sur quelques patients, explique le Dr Sakoba Keita, chef de la prévention au ministère de la Santé et de l'Hygiène publique. Nous avons enregistré 36 cas et 23 décès. Les préfectures de Guéckédou et de Macenta sont les plus touchées. »

Le médecin évoque comme pistes, « entre autres, les maladies évoquées sont les cas de fièvre hémorragique ». Il fait ainsi référence à la fièvre de lassa, la fièvre ébola, la fièvre jaune et la leptospirose. Des maladies connues, notamment pour la fièvre jaune qui est traitée chaque année dans ce pays.

Les services de santé guinéens ont effectué 36 prélèvements, dont 8 sont arrivés à Paris le lundi. Ils auraient été transférés à Lyon, d'où les résultats d'analyse de ces échantillons devraient être envoyés en Guinée dans les quarante-huit heures.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.