Epidémie d'Ebola en Guinée, plusieurs morts annoncés - Afrique - RFI

 

  1. 21:33 TU Danse des mots
  2. 22:00 TU Sessions d'information
  3. 22:30 TU Sessions d'information
  4. 23:00 TU Journal
  5. 23:10 TU Autour de la question
  6. 23:30 TU Journal
  7. 23:33 TU Autour de la question
  8. 21:33 TU Danse des mots
  9. 22:00 TU Sessions d'information
  10. 22:30 TU Sessions d'information
  11. 23:00 TU Journal
  12. 23:10 TU Autour de la question
  13. 23:30 TU Journal
  1. 21:33 TU Radio foot internationale
  2. 22:00 TU Sessions d'information
  3. 22:30 TU Sessions d'information
  4. 23:00 TU Journal
  5. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  6. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique

Guinée Santé et Médecine Ebola

Epidémie d'Ebola en Guinée, plusieurs morts annoncés

media Vue sur le virus Ebola. CDC/ Cynthia Goldsmith

L'épidémie de fièvre qui sévit depuis le 9 février dans le sud de la Guinée est due au virus Ebola. Des examens faits à Lyon, en France, ont permis de l'établir. Le dernier bilan officiel communiqué hier en fin de journée est de 59 morts sur près d'une centaine de cas notifiés par les services techniques sur le terrain, qui sont assistés de l'OMS et de MSF.

C'est avec une réelle inquiétude que le Dr Sakoba Keïta, chef de la division prévention du ministère de la Santé et de l'hygiène a fait état de l'existence de cette fièvre Ebola dans la sud forestier guinéen, notamment dans les préfectures de Macenta et Guéckedou.

Depuis bientôt sept semaines, il avait été constaté l'existence d'une épidémie de fièvre virale hémorragique dans cette région où l'on a enregistré quelques dizaines de morts dont le médecin chef de l'hôpital de Macenta et trois de ses agents. Elle a été découverte sur le terrain depuis le 9 février dernier. 

→ A (RE) LIRE : Guinée: une maladie inconnue évoque l’ebola et la fièvre jaune

Ce sont les résultats, obtenus après les analyses faites à Lyon au centre-est de la France, qui ont révélé la présence de cette maladie (fièvre Ebola) près de la frontière avec la Sierra Leone. 

Sur le terrain, des mesures de riposte sont prises par le département de la Santé en étroite collaboration avec ses partenaires afin de mettre fin à la circulation de ce virus dans les préfectures voisines, voire au-delà. Environ 33 tonnes de matériels vont être acheminés par deux avions au départ de la Belgique et de la France.

Il nous reste encore plus d'une vingtaine d'échantillons à examiner. Mais, le ministère de la Santé a déjà fait un communiqué pour donner les différentes mesures.
Dr Sakoba Keïta Chef de la division prévention du ministère de la santé et de l'hygiène publique 23/03/2014 - par Moktar Bah écouter

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.