Republier
Madagascar

Madagascar: Didier Ratsiraka relance son parti politique, l’Arema

L'ancien président malgache Didier Ratsiraka.
© Grant Lee Neuenburg / Reuters

Ce dimanche 23 mars, Didier Ratsiraka fêtait les 38 ans de son parti l’Arema. Le parti n’a pas de députés à l’Assemblée nationale car il n’a pas voulu participer aux dernières élections. Hors-jeu politiquement, l’ancien président souhaite néanmoins jouer le rôle de sage et appelle à l’organisation d’une grande conférence pour la réconciliation nationale.

« Non, rien de rien. Non, je ne regrette rien », une fois encore, Didier Ratsiraka, 77 ans, reprend la chanson testament d’Edith Piaf. Devant près de 1 500 partisans habillés en rouge, tee-shirt et pin’s aux couleurs de la révolution socialiste, il défend ses années passées au pouvoir.

L'aîné

Le pouvoir, il l’a quitté en 2002 et il n’y reviendra pas, dit-il, mais il veut endosser le rôle d’aîné qui conseille les plus jeunes. Il s’adresse au nouveau président Hery Rajaonarimampianina : « Monsieur le président, vous l’avez dit encore à New York, à Washington, à Paris. Vous êtes pour la réconciliation nationale. Eh bien, réconciliez les Malgaches, monsieur le président ! ».

Grande conférence

L’ancien président réclame une nouvelle fois la tenue d’une grande conférence rassemblant politiciens de tous bords et membres de la société civile pour sceller la réconciliation nationale. Pour l’instant, l’idée n’est pas retenue par le nouveau président.
En attendant, les cadres de l’Arema tentent de redynamiser le parti. Il aura notamment ses candidats aux prochaines élections communales et pourra alors tenter de revenir sur l’échiquier politique.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.