Election en Algérie: deuxième jour de campagne sans Bouteflika

Abdelmalek Sellal, le directeur de campagne du président sortant candidat Aziz Bouteflika.
© REUTERS/Stringer

En Algérie, deuxième jour de campagne lundi 23 mars sans apparition du président Abdelaziz Bouteflika qui brigue un 4eme mandat. C'est son directeur de campagne qui a animé un meeting à Blida, à 60 km d'Alger. Mais, les équipes du président candidat ont du mal à mobiliser.

Ils étaient environ 1 500, casquette blanche et tee-shirt à l’effigie du candidat, et pancartes bleus dans les mains réunis à Blida. En attendant le début des discours, l’ambiance était plutôt à la danse qu’aux slogans politiques.

Avec plus d’une heure de retard, c’est Abdelmalek Sellal, le directeur de campagne qui est monté sur scène : « Soyez certains que les promesses des vrais hommes seront tenues. Ô jeunes, soyez rassurés, ce candidat est celui des jeunes, de tous les Algériens et de toutes les algériennes. »

Des partisans fidèles

Le candidat, Abdelaziz Bouteflika lui n’était pas là. Mais ça n’a pas dérangé cette militante du FLN : « Bouteflika, c'est le papa de tout le monde. On ne doit pas abandonner un papa parce qu'il est malade. »

→ A (RE) LIRE : Bouteflika affirme que ses ennuis de santé ne le « disqualifient » pas

Dans la salle, il y a beaucoup de jeunes, arrivés par bus entiers, qui assurent qu’ils sont là parce que Bouteflika est un bon choix. Mais qui estiment, que le directeur de campagne, ne a trop fait dans son discours : « Il n’a pas besoin de nous parler de la Coupe du monde pour avoir nos voix. Ca c’est pas des arguments pour nous pousser à voter. Normalement, il ne doit pas essayer de nous pigeonner avec sa politique. Il faut être direct : nous dire que le président est quelqu’un de bien, et on votera pour lui. C’est simple. »

Après 15 minutes à la tribune, Abdelmalek Sellal a quitté la scène. Dix minutes plus tard, la salle était vide.

→ A (RE0) LIRE : Algérie: l'ancien président Liamine Zeroual sort de sa réserve

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.