Republier
Sénégal Eau

Sénégal: nouvelle coupure d’eau attendue à Dakar en fin de semaine

Des gens font la queue avec des seaux pour prendre un peu d'eau d'une source communale à Dakar, le 27 septembre 2013.
© REUTERS/Ricci Shryock

Dakar encore privée d’eau. L’alimentation doit être coupée pendant 3 à 4 jours à partir de vendredi entre la capitale sénégalaise et l’usine de Keur Momar Sarr, à 250 km. Les travaux doivent reprendre sur l’une des pièces défectueuses qui avaient engendré de graves pénuries d’eau potable pendant trois semaines en septembre 2013.

Avec notre correspondante à Dakar, Carine Frenk

C’est avec un certain fatalisme et une bonne dose de compréhension que les habitants de Dakar accueillent les nouvelles coupures d’eau annoncées pour cette fin de semaine. Cette fois, la Sénégalaise des Eaux (SDE) a prévenu les usagers. Il s’agit de peindre la pièce d’ajustement qui avait été fabriquée sur place en octobre dernier pour pouvoir raccorder la fameuse pièce en Y à la conduite principale et ainsi stopper le calvaire des Dakarois.

« C’est une mesure de précaution pour éviter tout risque de corrosion », explique un expert. Le temps de peindre, de laisser sécher et de remettre les pompes en marche, il faut compter un retour à la normale à partir de dimanche. « L’étape délicate, ce sera la remise en eau. Il ne devrait pas y avoir de problème, car on ne démonte rien et l’on croise les doigts pour que tout se passe bien », ajoute l’expert.

A (RE)LIRE : Sénégal : Dakar de nouveau privée d’eau

L’usine de Keur Momar Sarr alimente 40% des besoins en eau de la capitale. Des audits techniques sont en cours pour faire un état lieux des deux usines du lac de Guiers, des deux conduites et de leurs surpresseurs. « Il faut vérifier, précise l’expert, que tous les ouvrages (les ventouses, les vannes, les anti-béliers) ne sont pas abimés ».

Cette grave crise de l’eau avait révélé la dépendance de Dakar. Un projet d’une troisième usine de production d’eau, soit à Keur Momar Sarr soit à Dakar, avec une usine de dessalement d’eau de mer est à l’étude.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.