Rwanda: Paul Kagame participe à l'Umuganda

Le président rwandais Paul Kagame (à droite) participe au travail communautaire «Umuganda» dans le district de Kicukiro (30 juillet 2011).
© wikimedia

A environ une semaine du début la commémoration du génocide qui, entre avril et juillet 1994, a fait environ 800 000 morts principalement au sein de la minorité tutsi, le président rwandais Paul Kagame a participé à l’Umuganda, le travail communautaire obligatoire qui se déroule tous les derniers samedi du mois au Rwanda.

C’est un tableau peu banal. Chapeau en toile vert sur la tête, tenue décontractée et chaussures de sport : le président rwandais, une pelle à la main, verse un peu de ciment dans les fondations d’une maison qui bénéficiera notamment à des rescapés du génocide.

« Les Rwandais travaillent ensemble, donc cela signifie unité et travail en même temps. Donc dans l’unité, nous sommes solidaires et l’on fait des choses productives, comme on le fait maintenant », a déclaré Paul Kagame.

Autour du président rwandais transpirant sous le soleil, quelques-uns de ses ministres et de nombreux diplomates étrangers en poste à Kigali se plient à l’exercice. Certains plus habiles que d’autres. Tout cela sous les yeux d’une nuée de journalistes étrangers. Pantalon en jean, chemise et lunette de soleil, Louise Mushikiwabo, la ministre des Affaires étrangères détaille : « Une semaine avant la commémoration, ça revêt un caractère assez spécial. C'est une réaffirmation de notre travail commun, et surtout la symbolique de cette cohésion dans la société. »

Et le message du président à la population est plutôt bien passé : « C’est très important, insiste Emmanuel 30 ans, l'un des participants, parce que lorsque le président vient ici au milieu des citoyens, cela permet aux gens qui vivent ici, de comprendre que le gouvernement est proche d’eux. »

La tradition de l’Umuganda, c’est un peu le cheval de bataille de Paul Kagame afin de développer le pays, tout en essayant de s’affranchir de l’aide étrangère.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.