La Centrafrique en préambule du sommet UE-Afrique

Milicien anti-balaka en Centrafrique.
© REUTERS/Camille Lepage

Le quatrième sommet Union européenne-Afrique s’ouvre ce mercredi 2 avril à Bruxelles. Il réunit une quarantaine de chefs d’Etat et de gouvernement africains et européens. Un sommet qui était précédé par une réunion consacrée à la Centrafrique, notamment en la présence de François Hollande, le président français.

Plusieurs dirigeants européens ont participé à ce mini-sommet convoqué par le président français. Tous les dirigeants de pays d’Afrique centrale ont pris part à cette réunion qui s’est tenue à huis clos.

Dans ce rendez-vous, Catherine Samba-Panza, la présidente de la transition, a plaidé la cause de ses compatriotes déplacés ou réfugiés dans les pays voisins. Elle a également demandé que l’aide financière promise par les pays européens soit rapidement débloquée.

A (RE)LIRE : L’UE lance son opération militaire en Centrafrique

Il a surtout aussi été question de sécurité avec la force européenne, Eufor-RCA, qui sera bientôt déployée. Attendue à Bangui depuis le 17 mars dernier, elle n’est toujours pas sur place malgré la violence qui persiste. Le général Philippe Pontiès, commandant de l’opération militaire de l’Union européenne en Centrafrique, est d’ailleurs venu faire une communication aux chefs d’Etat. Reste maintenant à cette force européenne à se mettre d’urgence au travail dans le pays.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.