Republier
Mali

Mali: tirs de roquettes sur Kidal

Vue de Kidal, au nord-est du Mali.
© wikipedia

Au nord du Mali, Kidal a été une nouvelle fois la cible de tirs. Plusieurs roquettes sont tombées dans la ville. Après cette attaque, les islamistes sont montrés du doigt.

Ce lundi, des habitants de la ville de Kidal se sont réveillés un peu brutalement. Au moins trois roquettes ont été tirées sur la ville. Les camps militaires malien et français, ainsi qu’une école, étaient semble-t-il visés. Il n’y a pas eu de victime.

Selon une source sécuritaire locale, les roquettes ont été lancées de l’extérieur vers l’intérieur de la ville par les islamistes d’Aqmi, du Mujao, explique cette même source. Les experts soupçonnent les groupes islamistes du Nord d’être en phase de test dans la manipulation de ces roquettes.

Il se pourrait même que des jihadistes de nationalité étrangère notamment des Egyptiens, spécialisés dans le maniement des armes, soient à la manœuvre. « Une fois qu’ils auront réussi leurs essais, ils pourraient déclencher de manière simultanée de nombreuses attaques dans le Nord, explique un interlocuteur de la mission de l’ONU au Mali, qui ajoute : c’est pourquoi, nous devons redoubler de vigilance ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.