Niger: inauguration de la première gare ferroviaire à Niamey - Afrique - RFI

 

  1. 14:10 TU Autour de la question
  2. 14:30 TU Journal
  3. 14:33 TU Autour de la question
  4. 15:00 TU Journal
  5. 15:10 TU Radio foot internationale
  6. 15:30 TU Journal
  7. 15:33 TU Radio foot internationale
  8. 16:00 TU Journal
  9. 16:10 TU Sessions d'information
  10. 16:30 TU Journal
  11. 16:33 TU Sessions d'information
  12. 16:40 TU Accents d'Europe
  13. 17:00 TU Journal
  14. 17:10 TU Décryptage
  15. 17:30 TU Journal
  16. 17:33 TU Sessions d'information
  17. 17:40 TU Débat du jour
  18. 18:00 TU Journal
  19. 18:10 TU Grand reportage
  20. 18:30 TU Sessions d'information
  21. 19:00 TU Journal
  22. 19:10 TU La bande passante
  23. 19:30 TU Journal
  24. 19:40 TU La bande passante
  25. 20:00 TU Journal
  1. 14:10 TU Autour de la question
  2. 14:30 TU Journal
  3. 14:33 TU Autour de la question
  4. 15:00 TU Journal
  5. 15:10 TU Radio foot internationale
  6. 15:30 TU Journal
  7. 15:33 TU Radio foot internationale
  8. 16:00 TU Journal
  9. 16:10 TU Sessions d'information
  10. 16:30 TU Journal
  11. 16:33 TU Sessions d'information
  12. 16:40 TU Accents d'Europe
  13. 17:00 TU Journal
  14. 17:10 TU La bande passante
  15. 17:30 TU Journal
  16. 17:33 TU Sessions d'information
  17. 17:40 TU La bande passante
  18. 18:00 TU Journal
  19. 18:10 TU Grand reportage
  20. 18:30 TU Sessions d'information
  21. 19:00 TU Journal
  22. 19:10 TU Décryptage
  23. 19:30 TU Journal
  24. 19:40 TU Débat du jour
  25. 20:00 TU Journal
fermer

Afrique

Niger

Niger: inauguration de la première gare ferroviaire à Niamey

media L'inauguration de la première gare ferroviaire, à Niamey, a eu lieu, ce lundi 7 avril 2014, en présence de trois présidents de la sous-région. Moussa Kaka / RFI

Le Niger vient de franchir une étape décisive dans la mise en oeuvre d'un réseau ferroviaire avec les cérémonies de l'inauguration de la première gare dans l'histoire du pays. L’inauguration de la gare à Niamey ce lundi 7 avril. L’événement a été salué par les Nigériens et par le président du Bénin Yayi Boni et le président du Togo Faure Gnassingbé, qui ont assisté à la cérémonie. L’entreprise Bolloré promet la fin des travaux dans deux ans : une boucle ferroviaire Cotonou – Niamey – Ouagadougou – Abidjan, autrement dit, près de 2 728 km. Le président Issoufou Mahamadou a choisi son troisième anniversaire au pouvoir pour lancer ces travaux.

Les Nigériens ont attendu près de 80 ans pour voir enfin un rêve se réaliser, celui d’un train à Niamey. La gare ferroviaire vient d'être inaugurée. Les Nigériens ont saisi la portée historique de l’événement.

« La cérémonie qui nous rassemble aujourd’hui constitue un événement historique majeur parce qu’elle symbolise le début de la réalisation des rêves, celui de voir notre pays – si fortement enclavé – relié à la mer par chemin de fer », a déclaré le président Issoufou Mahamadou.

La réalisation de la boucle ferroviaire Cotonou – Niamey – Ouagadougou – Abidjan est sur les rails. Pour le président du groupe Bolloré, en charge du projet, c’est un challenge à relever.

« C’est un moment très important parce que les habitants du Niger attendent depuis plus de soixante-dix ans qu’il y ait un train qui leur permette d’importer et d’exporter des marchandises, mais surtout qui permette aux habitants du Niger de se déplacer. Donc, c’est le premier pas, le premier kilomètre, la première gare de Niamey. C’est très important », a souligné le PDG du groupe Bolloré.

L’arrivée du train au Niger est également saluée par la Chambre de Commerce.

« L’arrivée du train va impacter beaucoup sur l’économie du Niger et surtout, cela contribuera – en ce moment où tout le monde se plaint de la cherté – à une réduction des prix et à avoir des produits à des prix abordables », a déclaré de son côté le président nigérien de la Chambre de Commerce, Moussa Sidi.

Il n’y a plus que 574 km de rails à poser jusqu’à Parakou, au Bénin et le train sifflera enfin à Niamey.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.