Le Nigeria, première puissance économique d’Afrique

Siège de la Banque centrale du Nigeria, à Abuja.
© Wikimedia

Le Nigeria est devenu la première économie d’Afrique, selon le Bureau national de statistiques qui a publié les chiffres du produit intérieur brut pour 2013. Le PIB du Nigéria est donc de 491 milliards de dollars puisque pour la première fois depuis vingt ans l’institut de statistiques a changé ses critères de calcul pour embrasser les évolutions de l’économie nigériane toujours très dépendante du pétrole.

Pour calculer le PIB du Nigeria, le bureau de statistiques a inclus des secteurs d’activités qui n’étaient pas pris en compte auparavant comme les télécommunications, l’immobilier ou encore « Nollywood » : la gigantesque industrie du cinéma nigérian. Selon ces nouveaux critères donc le PIB nigérian a quasiment doublé par rapport à 2012. Le Nigeria détrône l’Afrique du Sud dont le PIB est de 384 milliards de dollars, comme première puissance économique du continent.

Mais cela ne change rien aux défis que doit relever l’économie du pays et surtout au déficit important d’infrastructures. A noter aussi une offre d’électricité insuffisante : elle est dix fois inférieure à celle de l’Afrique du Sud. Enfin, la corruption est endémique puisque le Nigeria est 144e sur 177 pays dans le classement de Transparency International.

En outre, la croissance nigériane ne rime pas forcément avec développement, puisqu’aujourd’hui plus de 60% de la population vit avec moins d’un dollar par jour. C’est 10% de plus qu’il y a dix ans.