Kolo Roger, un docteur pour diriger le gouvernement malgache

Le Premier ministre malgache, Kolo Roger, à Antananarivo, après sa nomination ce vendredi 11 avril 2014 après deux mois de tractations entre les partis politiques.
© AFP PHOTO / RIJASOLO

A Madagascar, le président Hery Rajaonarimampianina a finalement nommé son Premier ministre. Il s'agit de Kolo Roger. A 70 ans, il était parmi les favoris fréquemment cités. Pour autant, sa nomination a pris deux mois de tractations entre les divers groupes parlementaires. Et Kolo Roger reste un homme inconnu du grand public.

Kolo Roger a fait une brève apparition en début de soirée de ce vendredi 11 avril dans un grand hôtel du centre-ville d'Antananarivo, où il a ses habitudes. On a pu l'y voir ces deux derniers mois, presque tous les jours, recevoir des personnalités. Il n'a fait aucune déclaration à la presse vendredi soir pour commenter sa nomination au poste de Premier ministre.

→ A (RE)LIRE : Madagascar: deux mois sans Premier ministre

Si l'homme était parmi les favoris fréquemment cités depuis l'élection d'Hery Rajaonarimampianina pour le poste de Premier ministre, sa nomination a tout de même pris deux mois. Deux mois de tractations entre les divers groupes parlementaires. Selon la Constitution malgache, c'est le parti ou le groupe de partis majoritaire à l'Assemblée qui présente le Premier ministre. La nomination de Kolo Roger a été soutenue par 93 députés, mais pas par ceux du parti de l'ancien président de la Transition Andry Rajoelina. Hery Rajaonarimampianina a introduit puis commenté cette nomination ce vendredi en fin d'après-midi.

→ A (RE)LIRE : Sommet Afrique-UE: le retour de Madagascar sur la scène internationale

Kolo Roger est homme originaire du sud-ouest de Madagascar. C'est donc un Malgache de la côte, ce qui était l'une des conditions non officielles pour prétendre au poste de Premier ministre, dans la mesure où le président Hery Rajaonarimampianina est quant à lui originaire du centre de Madagascar. Médecin radiologue établi en France, puis en Suisse, depuis le début des années 1980, Kolo Roger n'a aucune carrière politique derrière lui. C'est l'argument principal de ses détracteurs, mais c'est aussi celui de ses supporters, qui rappellent que l'homme n'est pas impliqué dans les crises politiques malgaches de ces dernières années.

Le président insiste sur la « sagesse » de son Premier ministre

« Pourquoi Monsieur Kolo Roger ? Il était né ici, il connait le pays, d'abord. Deuxièmement, je pense que c'est quelqu'un qui a toute la sagesse pour aller dans le sens des grandes idées que j'ai déjà véhiculées : la réconciliation nationale, la stabilité et le sens de l'intérêt général. Et surtout, je le sais, il a ça : c'est le patriotisme. Et ça, c'est très important », a insisté Hery Rajaonarimampiaina, ce vendredi soir, en exposant les raisons de son choix. « Vous dites qu’il n'a pas d'expérience politique ? C'est ce que l'on me disait aussi, à l'époque ! Et moi, je disais toujours aux gens : ça devrait commencer quand, l'expérience politique ? », répond le président malgache à ceux qui pointent l’inexpérience de Kolo Roger.

« Prendre soin de quelque chose »

Le père de Kolo Roger a été député-maire et son frère cadet a été sénateur. Lui-même est rentré à Madagascar pour se présenter à l'élection présidentielle de 2013. Sa candidature a été annulée pour un problème de résidence. Il a alors présenté à sa place Hery Rajaonarimampianina. S’il a été soutenu officiellement par 93 députés sur 147, aucun député issu du Mapar, le parti de l'ancien président de la Transition Andry Rajoelina - qui détient la majorité au sein de l’Assemblée - n’a apporté son soutien. Aucun responsable du Mapar n'était joignable ce vendredi soir pour commenter la position du parti à l'égard du nouveau Premier ministre.

« Jusqu'à présent, le Mapar n'a pas exprimé de manière officielle son soutien », a reconnu le président malgache, pour ajouter aussitôt qu’il « espère bien tout au fond de (lui) même que le Mapar fera la démarche ». L'absence de soutiens du Mapar est évidemment un problème politique, dont il va falloir suivre l'évolution dans les prochains jours. Mais précisons qu'à Madagascar, tout le monde appelle le nouveau Premier ministre « Kolo Roger », bien que « Kolo » soit son nom de famille. Et le mot « Kolo » peut se traduire par « entretenir » ou « prendre soin de quelque chose ». Tout un programme...

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.