Republier
Centrafrique

RCA: une réunion à Bria pour sensibiliser les populations

Un soldat français de Sangaris fouille un Banguissois, dans le centre de la capitale, samedi 25 janvier.
© REUTERS/Siegfried Modola

L’objectif de la réunion qui s’est tenue, ce lundi 14 avril, à la mairie de la ville de Bria, dans le nord de la République centrafricaine (RCA), était d’apaiser les tensions. Dans cette ville située à six cents kilomètres au nord-est de Bangui et où se trouvent des centaines de partisans de l’ex-rébellion Seleka, l'arrivée des troupes de la force africaine en Centrafrique (Misca) et de la force française Sangaris, la semaine dernière, a provoqué des troubles qui ont fait deux morts et provoqué la fuite de très nombreux habitants en brousse.

Durant le week-end, les officiers de la Misca et de Sangaris ont rencontré les responsables locaux de la Seleka pour trouver une solution. Et ce lundi matin, la rencontre s’est tenue avec, autour de la table, des chefs de village, de quartier et de groupe. Joint par RFI, Placide Mokosséama, président du comité de sensibilisation qui travaille à la réconciliation et à la paix entre communautés à Bria depuis des mois, dresse le bilan de cette réunion :

« Nous les avons invités à l’Hôtel de ville de Bria pour leur dire qu’il faudrait sensibiliser la population qui s’est enfuie dans la brousse. Avec le crépitement des armes, ces trois derniers jours, beaucoup de personnes se trouvent cachées dans la brousse. On leur a donc demandé de se rapprocher de cette population pour que ces personnes reviennent dans leurs maisons et vaquent à leurs occupations comme auparavant. Nous leur avons demandé de sensibiliser également les gens dans les quartiers pour qu’il n’y ait plus d’actes de vandalisme », a-t-il dit.

« Nous sensibilisons toute la population, tous les jours. Nous le faisons aussi à travers notre radio communautaire. C’est vraiment un travail qui s’exerce tous les jours », a précisé Placide Mokosséama, président du comité de sensibilisation qui travaille à la réconciliation et à la paix entre communautés, à Bria.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.