Republier

Nigeria: près de 100 lycéennes enlevées dans l'Etat de Borno

Des policiers nigérians, à Maiduguri, dans l'Etat de Borno, au Nigeria, lors d'une opération contre Boko Haram en juin 2013.
© AFP PHOTO / Quentin Leboucher

Au Nigeria, près d'une centaine de jeunes filles ont été enlevées lundi soir dans leur lycée dans l'Etat de Borno (nord-est du pays). Cet enlèvement a eu lieu dans la localité de Chibok, alors que la capitale Abuja était frappée un peu plus tôt dans la journée par un double attentat qui a causé la mort d'au moins 72 personnes. Cette opération sans précédent attribuée au groupe Boko Haram. 

Selon un source policière interrogée par RFI, des hommes armés soupçonnés d'appartenir à la secte islamiste Boko Haram ont attaqué et incendié le lycée gouvernemental dans la ville de Chibok. 

L’établissement était fermé en raison des violences dans la zone, mais il accueillait 129 jeunes filles venues passer l’examen de sciences du baccalauréat.

Au cours de l’assaut, les islamistes ont incendié le lycée, puis ils se sont enfouis avec les adolescentes massées dans des camions et des bus.

Selon des témoins, un camion serait tombé en panne permettant à certaines lycéennes de s’échapper. « Nous pensons que près d’une centaine de jeunes filles ont disparu », a indiqué Moussa Koubo, le commissaire chargé de l’Education pour l’Etat de Borno avant d’ajouter « Nous sommes en train de vérifier leur nombre exact », a-t-il ajouté.

Si le groupe islamiste Boko Haram a souvent pris pour cible des écoles au cours de son insurrection, l’enlèvement massif de jeunes filles est peu fréquent, mais il semble se multiplier. En février dernier, une vingtaine de jeunes filles avaient été kidnappées après une attaque dans le village de Kodunga, dans l’Etat de Borno.
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.